25443_1788112 Vienna a 13 ans et recherche dans sa mémoire un souvenir perdu. Elle avait alors 6 ans, ils étaient en vacances en famille au bord de la plage de Camerone. C'était un matin, tôt, pour ne pas réveiller sa mère et son frère, son père et elle étaient partis marcher sur la plage. Puis son père s'est endormi et Vienna a vu un lapin... On est fortement secoué à la lecture, les mots à leur juste place nous font éprouver la tension et la frayeur qui se dégage du récit. La fin sonne à la manière d’un gong, inattendue. Une plume imprégnée de délicatesse et de poésie qui donne du baume à l’âme mais qui remue aussi à l’intérieur.