tetahiotupa-webDans le cadre du festival Rochefort Pacifique, nous accueillons Edgar Tetahiotupa vendredi 25 mars à 18h00. La rencontre débutera avec le documentaire "Tuhei". "Le film trouve son fondement autour du concept clé “Tei te ta’ato’a te ta’ato’a ” (Tout est dans le tout). Tuhei aborde successivement les concepts de lien, de vie, de naissance… à travers te tumu ha’ari (le cocotier), te puhi - te tuna (l’anguille), te manu (l’oiseau), te va’a (la pirogue), te tira (le mât de la pirogue), te marae (le centre religieux), te fenua (la terre), te paepae (la plateforme), te tupuna (ancêtre), te atua (dieu). " (la Dépêche de Tahiti) A l'occasion du festival, l'imprimerie des Petites Allées a édité un petit livre à poster "Deux mercis des Marquises" autour duquel Edgar Tetahiotupa explique que le terme de "merci" n'existe pas en marquisien. Il s'est employé à trouver deux équivalents en marquisien et ne résistera pas à l'envie de nous les dévoiler. Enseignant, anthropologue, Edgar Tetahiotupa est membre du CNEP (Centre pour les nouvelles études sur le Pacifique), du réseau Eurasiane, du Groupe international de travail pour les peuples autochtones (Gitpa). Ses travaux portent sur la culture et les langues polynésiennes, la tradition orale, la problématique du bilinguisme et de l’enseignement des langues polynésiennes... Il mène des actions en faveur de la préservation de la culture et de la langue marquisiennes. Il traduit de nombreux textes en tahitien, marquisien, français pour des besoins d’édition de livres et de réalisation de films éducatifs. Il a conçu des courts-métrages destinés aux parents d’élèves, les informant du système scolaire en Polynésie française et, récemment, en 2014, un film documentaire de 58 minutes destiné à la formation des enseignants sur les langues et cultures polynésiennes.